news

U.S Rumelange vs F.C. Progrès Niederkorn presserevue - 20.02.2017



„Es war ein glücklicher Sieg“



US RÜMELINGEN - PROGRÈS NIEDERKORN 1:3 (1:1)



Marc Biwer


In einem schwachen Südduell entführte Niederkorn die drei Punkte, weil der Progrès kaltblütiger bei der Chancenverwertung war.


Bis auf den gesperrten Keeper trat Rümelingen mit der gleichen Aufstellung wie in Rosport an, der Gast hatte auf drei Positionen Umstellungen vorgenommen. Praktisch brachte das aber wenig ein, denn außer langen Bällen hatte Niederkorn nichts zu bieten. Dennoch hätte der Progrès den Torreigen eröffnen müssen, als Bors zweimal aussichtsreich und mutterseelenallein im Strafraum stand (12. und 18.), beide Male aber kläglich verstolperte.


Auch weil der Rasen sich in einem erbärmlichen Zustand prä- sentierte. Wovon die Gäste aber wiederum profitierten, als ein Klärungsversuch von Dragovic misslang (44.) und Watzka zum 0:1 einwuchtete. Eigentlich bestimmten die Rümelinger Halbzeit eins, teils gefällig, aber nur bis zur Strafraumgrenze. Hinten stand der Progrès gut, bis zum Eckball von Fostier (45.+1), den Barbosa zum Ausgleich einnickte. Glück hatte die US, als ein Handspiel (45.+3) nicht geahndet wurde.




Nach dem Dreh wurde die Partie etwas lebhafter, weil der Progrès zwingender wurde. Das wiederum eröffnete den Hausherren mehr Räume, die Strafraumszenen häuften sich. In der 51. und 65. kippte die Partie dann endgültig zuungunsten der Rümelinger. Zunächst scheiterte Diallo beim Elfmeter an Flauss, dann wurde Dragovic des Feldes verwiesen.


Trotz Überzahl brachten es die Gäste nicht fertig, Druck ins Spiel zu bringen. So bedurfte es zweier Einzelaktionen von Sé- bastien Thill (72. und 83.), um den Dreier zu sichern. Das 1:3 war allerdings ein sehenswerter Dropkick.




Schiedsrichter: Vivas - Coimbra, Roseiro

Gelbe Karten: I. Barbosa, Fostier - Bouzid, Ferino, Garos, Mastrangelo, Ramdedovic

Gelb-Rote Karte: Dragovic (65., wiederholtes Foulspiel)

Torfolge: 0:1 Watzka (44.), 1:1 I. Barbosa (45.+1), 1:2, 1:3 S. Thill (72., 83.)

Beste Spieler: I. Barbosa - S. Thill, Lafon

Zuschauer: 282 zahlende

Spieler des Spiels: S. Thill entschied die Partie mit seinen beiden Toren.



Trainerstimme 



Christian Joachim (USR): „Die erste Halbzeit waren wir klar die bessere Mannschaft und die erste Viertelstunde nach der Pause noch mehr, mit den klaren Chancen. Der Wendepunkt war der verschossene Elfmeter.“ 



Paolo Amodio (Progrès): „Rümelingen war uns heute überlegen, sie hatten mehrere Chancen, das Match zu entscheiden. Wir sind nicht in die Bälle gegangen und wir haben es nicht fertiggebracht, umzuschalten. Es war ein glücklicher Sieg.“ 



  RUMELANGE - PROGRÈS 1-3 (1-1) 



Chanceuse l'abeille!





Niederkorn a dû s'employer à fond pour ne pas repartir bredouille de Rumelange. Malmenés en première période voire même au début de la seconde, les visiteurs ont profité de l'expulsion de Dragovic pour trouver les espaces qu'il fallait pour empocher la totalité des gains mais que tout cela fut trop laborieux. Les locaux devaient compenser les absences du portier Schinker, suspendu, et de la recrue hivernale Mokrani, blessé. Qu'à cela ne tienne, les Rumelangeois commencent la rencontre sans complexe. Mais les niederkornois ripostent à travers Bors... qui rate ses deux contrôles. Rumelange est poussif face à un adversaire qui n'y arrive pas sur une pelouse qui ne l'avantage pas. Bref, c'est moyen. Et la rencontre ronronne jusqu'à la 44e minute de jeu quand Watzka catapulte le cuir sous la barre de Pauly (0- 1). Joie de (très) courte durée car dans les arrêts de jeu, après un corner, Inacio place une tête rageuse pour l'égalisation (1-1).



Au retour des vestiaires les locaux vont louper une occasion en or de prendre les devants : Albuquerque est fauché par Mastrangelo en plein vol. L'arbitre montre logiquement le point de penalty et sort le carton jaune à l'encontre du défenseur. Les locaux criant au scandale car ils estimaient que l'arrière droit était le dernier défenseur! Diallo prend ses responsabilités mais il bute sur le portier parti du bon côté. Sans aucun doute le tournant du match! Rumelange insiste par Diallo et Albuquerque mais il ne trouve pas la faille. À la 65e, les bleus vont être réduits à dix en raison du deuxième carton jaune adressé à Dragovic. Le Progrès profite alors des espaces et Bors oblige Pauly à une belle parade. Ce n'est que partie remise car Sébastien Thill y va d'une frappe tendue à l'entrée de la surface de réparation qui fait mouche (1-2). Les bleus sont abattus et l'international niederkornois enfonce définitivement le clou à la 83e d'une belle reprise instantanée (1-3).





Paulo Bastos



Christian Joachim (entraîneur de Rumelange) : «Nous avons contrôlé le match en première période voire même le début de la seconde. Je pense que le penalty que nous ratons est le tournant du match.»



Paolo Amodio (entraîneur du Progrès) : «Nous nous en sortons bien car Rumelange avait une occasion à 100 % de remporter le match. Nous n'étions pas présents lors des duels en première mi-temps. À oublier les 45 premières minutes. C'est quasiment impossible de pratiquer du beau jeu sur une pelouse pareille. La deuxième mi-temps était un peu meilleure, mais nous avons eu beaucoup de réussite aujourd'hui. S'ils marquent le penalty, nous ne revenons plus dans la partie. C'est une victoire heureuse.»







L'entrée en jeu de Corral à la pause a permis à la Jeunesse de s'imposer au Verlorenkost ce dimanche. Dudelange, Differdange et le Fola n'ont pas tremblé. Le Progrès a repris la quatrième place. A Käerjéng, l'opération "remontée" se poursuit.



Par Christophe Nadin




Le leader dudelangeois négociait lui un match piège face au Titus Pétange qui l'avait contraint au match nul à l'aller.



Cette défaite pétangeoise profite au Progrès qui reprend la quatrième place. Niederkorn a sué pour terrasser une équipe de Rumelange trahie par un carton rouge de Dragovic (66e). Sébastien Thill a donné les trois points à des visiteurs qui avaient pris les devants par Watzka avant que Cabral ne remette de suite les deux équipes à égalité avant la pause.









Powered by azurCMS