news

Carnet rose - 07.11.2016



Le F.C. Progrès Niederkorn adresse toutes ses félicitations à son capitaine Ismael Bouzid ainsi qu’à son épouse Sarah, pour la naissance de leur fils Isshaq. Nous souhaitons la bienvenue à ce nouveau membre de la famille du F.C. Progrès Niederkorn.



Le Progrès bien plus que du football !





Ismaël Bouzid (re)devient papa 7 heures avant le coup d'envoi



Le défenseur niederkornois était dans une salle d'accouchement samedi après-midi.



C'était une journée un peu particulière pour vous. 

Ismaël Bouzid : J'étais un peu dans le doute sur ma capacité à jouer. Mon épouse a perdu les eaux jeudi soir et on a passé 48 heures à l'hôpital. Mais vendredi soir, vu l'avancement des contractions, le médecin m'a garanti qu'il n'y avait aucune chance que l'accouchement ait lieu en soirée donc je suis venu à l'entraînement.



À quoi la mise en place a-t-elle ressemblé, pour vous, dans ces conditions?



(Il sourit) J'avais confié mon portable à Alexis Lafon, qui ne pouvait pas s'entraîner à cause de son pied. On est resté en alerte rouge!



Vous avez envisagé de ne pas pouvoir tenir votre place dans ce match ultra important?



On savait à quel point il était important et je tenais à le jouer. À partir d'un moment, il aurait fallu faire un choix mais j'aurais été très déçu de le louper. Dommage que je n'aie pas marqué : j'avais prévu une belle célébration pour ma femme, mon fils Isshaq et même pour tous mes coéquipiers.



Bilan de cette rencontre?



Vu la situation, c'est un bon match nul. C'est dommage ce petit relâchement de la deuxième période, mais ce point est important pour le futur. Il n'y a pas si longtemps, ce genre de match, on l'aurait perdu... Recueilli par J. M.



 



 



 



 



 


Powered by azurCMS