news

Info médias - 24.03.2016



Avant Luxembourg - Danemark chez les U21



Olivier Thill: «Je suis un team player»





Difficile d'échapper aux Thill! Ils sont deux cette semaine chez les A, Sébastien et Vincent. Olivier (20 ans), quant à lui, représentera le Luxembourg sous la tunique des U21 de Manuel Cardoni. Une sélection que le milieu du Progrès attendait depuis longtemps.



Par Thibaut Goetz



Olivier, toute la famille Thill est désormais internationale, il ne manque plus que votre petit frère Marek (9 ans)...



Tout le monde le mérite je pense. On fait nos matches à fond chaque semaine, c’est bien. Je suis fier que mon petit frère Vincent rejoigne les grands, il ne manque plus que moi et j’espère que je pourrai les rejoindre le plus vite possible.



Heureux de goûter à ces matches internationaux contre le Danemark et la Bulgarie?



Oui, je suis vraiment content d’être enfin chez les U21. On va voir maintenant comment j’évolue. 



C'est un peu paradoxal comme situation d’avoir son frère cadet chez les A, vous en dites quoi entre vous?



On en parle tout le temps! Je suis content pour lui, il le mérite, il est vraiment très fort. Il n’y a pas de jalousie, mes frères le méritent, voilà je les aime (rires). Si j’ai le temps, j’irai les regarder jouer et les soutenir. Eux aussi sont contents pour moi, on s’envoie des messages chaque jour. 



Voir Sébastien élever son niveau de jeu à vos côtés c’est quelque chose qui vous a motivé aussi? 



Oui c’est sûr que jouer avec quelqu’un qu’on connait c’est mieux. On est chaque jour ensemble, on s’entraîne tous les jours ensemble alors c’est plus facile qu’avec quelqu’un qu’on ne connait pas. 



En sachant que la concurrence au milieu de terrain est importante dans la sélection, à quel poste vous attendez-vous à évoluer avec les U21?



Même si je joue sur un côté ou sur un poste qui n'est pas habituel, être avec le groupe, apprendre à les connaître, c’est déjà une bonne expérience. J’espère juste jouer, que ce soit en 8 en 6 ou en 10 peu importe. Progresser et voir comment ça se passe contre des équipes de nations plus grandes, face à des joueurs plus professionnels que moi, c’est intéressant aussi. 



Que pensez-vous pouvoir apporter au groupe des U21?



Je me donne toujours à fond, j’essaye de faire le mieux pour l’équipe. Je cours beaucoup, parfois trop ! Je suis un «team player». J’encourage les autres aussi, et c’est un groupe de jeunes qui à mon âge, alors on doit prendre nos responsabilités.



J’imagine que vous avez vu les résultats précédents du Luxembourg (un match nul et trois défaites) dans le groupe de qualification, que peut-on espérer pour la suite?



Contre le Danemark ça va être dur. Mais à domicile, on doit se donner à fond et courir pendant 90 minutes. Il faudra être présent sur tous les ballons parce que c’est sûr que le Danemark est plus fort que nous. La Bulgarie aussi, mais un peu moins. J’espère qu’on pourra au moins gagner un match. 



Vous n’arrivez pas en terrain inconnu, il y a des visages que vous connaissez déjà au sein de la sélection? 



Oui, je connais presque tout le monde, je faisais partie des U15, il y a quelques années.



 


Powered by azurCMS