news

Presserevue Coupe de Luxembourg Progrès - Fola - 07.12.2015



Football / Ce dimanche à Niederkorn



Le Fola à sa guise





Olivier Cassan tente de surprendre Ronny Souto. En vain, le Fola n'a pas tremblé sur la pelouse du stade Jos Haupert. Photo: Ben Majerus



Le duel entre le Progrès et le Fola, pour une place en quart de finale de la coupe, a souri aux Eschois. Servi deux fois par Payal, Hadji a démontré son sens du but avant (37e) et après le repos (56e). L’affaire était pliée. Bensi et Françoise enfoncèrent le clou (0-4) pour une victoire éclatante. 



Par Vincent Lommel



Le Progrès connaît le Fola. Le Fola connaît le Progrès. Ces équipes n’ont plus rien à se cacher ou si peu. Ce huitième de finale de coupe programmé avant la longue trêve hivernale était l’occasion rêvée de partir en vacances l’esprit léger. La motivation est palpable. Le tempo élevé annonce un match intéressant, forcément à couteaux tirés. Il le sera une petite heure jusqu’au moment où Hadji doublera la mise. 



Les premières banderilles sont eschoises. La frappe de Bensi (10e) est repoussée par Castellani. Le gardien sera encore irréprochable en annihilant une percée de Françoise (15e). Nullement intimidé ni impressionné par son adversaire, Niederkorn a des atouts à faire valoir, notamment en reconversion offensive. L’une d’elles faillit sourire à Menaï (22e). Sa puissante frappe à l’entrée du grand rectangle verra Hym sortir le grand jeu. On retrouve les deux protagonistes peu après avec, une fois encore, le dernier mot pour Hym très prompt dans sa sortie (23e). 



Ces deux occasions ne refroidissent pas les intentions du Fola. Françoise en relais avec Hadji (27e) règle (une dernière fois) la mire. Orchestrée par Payal et relayée par Dallevedove, la prochaine action est teintée de succès. Laisser Hadji seul au deuxième piquet est suicidaire (0-1, 37e). La course poursuite débute. 



Castellani relayé par Machado dès la reprise



Blessé aux adducteurs suite à un contact avec Françoise, Fabiano Castellani ne remontera pas sur la pelouse à la reprise. Le remplaçant Joao Machado, âgé de 16 ans, prend bonne note des intentions de ses coéquipiers déterminés à égaliser.



Les locaux se montrent audacieux mais ils sont punis par des Eschois très efficaces. Payal met sur orbite l’indispensable Hadji (0-2, 56e).  Avec deux buts de retard, la mission se complique singulièrement. Ferino espérait relancer le suspense (63e) mais le dernier mot revenait aux visiteurs. Bensi (75e) et Françoise (83e) salaient la note (0-4). Dur, dur pour le Progrès. 





Après les blessures de Sébastien Flauss et Fabiano Castellani, Joao Machado (16 ans) a défendu les buts du Progrès en 2e mi-temps. Photo: Ben Majerus



Ils ont dit



Pascal Welter (directeur technique Fola Esch): «Le Fola termine une année 2015 superbe avec le titre de champion en mai 2015 et cette qualification en coupe. Notre victoire est amplement méritée. Le Progrès a eu deux occasions. Le groupe était solide dans tous les compartiments du jeu et il n’a rien laissé ou si peu. On verra la suite. Le F91 est en pleine bourre et nous devrions nous retrouver pour le titre de champion. On s’entraîne jusqu’à jeudi avant d’être au repos jusqu’au 7 janvier - chaque joueur reçoit un programme individualisé à respecter. Un match amical est programmé contre l’équipe professionnelle de Kaiserlautern le 13 janvier. On verra avec le mercato. Certains garçons, au temps de jeu réduit, pourraient être libérés. Nous allons analyser la situation d’ici la fin de l’année.»



Alessandro Fiorani (Progrès): «Je suis atrocement déçu suite à cette lourde défaite dans les chiffres. Mais perdre 1-0 ou 15-0 c’est du pareil au même: tu es dehors. J’assume mes responsabilités sur le 0-1 qui résulte d’un cafouillage. Payal et Hadji font le reste. L’entraîneur avait opté pour une défense à trois dès la reprise. Prendre des risques s’imposait. Le Fola a rapidement doublé la mise et la messe était dite. Des détails font la différence. Le voisin Differdange et la Jeunesse sont éliminés, et il y avait un coup à jouer en coupe. C’est du passé. Nous allons tout mettre en oeuvre pour terminer à la troisième place en BGL Ligue.»



Progrès - Fola 0-4



Stade Jos. Haupert, bonne pelouse, arbitrage de M. Durieux assisté de MM. Da Silva et Morais, 347 spectateurs. Mi-temps: 0-1. 












Powered by azurCMS