news

Le Progrès fait le job - 11.05.2015

Après leur sortie de route de dimanche dernier à Käerjeng, les Jaune et Noir ont la possibilité de se racheter devant Rosport et surtout de conserver au moins trois points d'avance sur la Jeunesse. Olivier Ciancanelli, qui n'a pas du tout apprécié le comportement de ses poulains il y a une semaine, a effectué un «turnover». Mais il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir la première action cadrée des Niederkornois : Rougeaux trouve les bras de Bürger. Bien organisés et combatifs à souhait, les Rosportois rendent la vie dure aux Sudistes. La rencontre va alors s'emballer lors des cinq dernières minutes de ce premier acte. Tout d'abord, le Rosportois Jakob trouve le poteau de Dargenton. Ce sera le tournant du match car sur l'action suivante, Rougeaux va porter l'estocade en plaçant une tête gagnante (1-0, 43 e ). Après la pause, les visiteurs montent d'un cran. Ils cherchent l'égalisation, mais la bataille du milieu fait rage.





À vingt minutes de la fin, les locaux reviennent de nouveaux aux affaires. Tout d'abord par Ramdedovic qui voit sa tête vicieuse flirter avec le poteau droit. Peu après, Poinsignon oblige le gardien à boxer en corner et enfin Bossi expédie une reprise de volée droit sur Bürger. Le mot de la fin appartient à Ramdedovic qui brosse joliment une balle hors de portée du gardien rosportois et fixe ainsi le résultat final. Niederkorn s'accroche à sa 4 e place.



 




Paulo Bastos



Olivier Ciancanelli (entraîneur du Progrès)  : «Aujourd'hui, nous avons bougé par rapport au match de dimanche dernier à Bascharage. Quand on joue comme ça il n'y a pas photo. Nous pouvons battre tout le monde. Il faudra encore battre Rumelange (NDLR : pour la 4 e place) et après on verra.»



Carlos Teixeira (entraîneur de Rosport)  : «La possession de balle était manifestement pour nous. Je n'ai pas vu une grande différence entre eux et nous alors qu'ils jouent l'Europe. Eux, ils ont Menaï qui pèse beaucoup sur une défense. Nous avons Lascak qui seul devant ne peut pas tout faire.»





Le Quotidien vom Montag, 11. Mai 2015



 


Powered by azurCMS