news

Le Progrès en a bavé... l'arbitre aussi - 28.10.2014

L'arbitre, M. Krueger, était de loin l'homme de la rencontre samedi soir. Dix cartons jaunes et deux jaune-rouge sont à son actif lors d'un derby plutôt à classer comme non violent. C'est sans doute la raison pour laquelle la rencontre est devenue vite nerveuse et électrique, par défaut de gestion des événements, le directeur du jeu distribuant des cartons à tort et travers. Käerjeng peut s'en vouloir, car la jeune troupe de Roland Schaack a fait une très belle première mi-temps où seuls les buts ont manqué à l'appel. Fe- rino dégage en catastrophe devant Cunha sur un centre de Pereira (5e), puis Alunni manque un penalty, suite à une faute de Castellani sur De Andrade (17e), en tirant à côté du but. Les visiteurs continuent toujours de bien jouer et à sortir proprement le ballon, mais le dernier geste leur fait défaut. Juste avant la pause, Alunni se débat aux alentours des seize mètres pour déclen- cher une frappe sèche du pied droit, mais Castellani intervient in extremis (45+1). Le Progrès de son côté bafouille son football et commet un nombre incal- culable de mauvais choix dans ses transmissions de balles. Néanmoins, il se procure quelques occasions de buts. Bossi s'échappe côté droit, puis centre sur Menai, qui bute sur Winckel (18e). Puis Cassan dévisse trop sa frappe (27e). Trop maigre pour mener lors de ce derby jusque-là très correct. Lors de la deuxième mi-temps les locaux vont nettement hausser le rythme. Les visiteurs ne se procureront plus aucune occasion franche. Me- naï, très en jambes, va délivrer ses coéquipiers en marquant de près sur un sublime service de Poinsignon (1-0,58e). Rougeaux, jeune papa fraîchement entré, va assurer la victoire en inscrivant deux buts de suite, le premier sur coup-franc direct (2-0, 81e) sur lequel Winckel ne fait pas bonne figure et puis en enfonçant le clou sur un centre de Rigo, ayant juste besoin de pous- ser le ballon dans le but vide. Fabrice Baur

Roland Schaack (entraîneur de Käerjeng) : «Il y a des jeunes joueurs qui veulent s'intégrer à la BGL Ligue et puis on reçoit un tel arbitrage. Je suis très en colère et je ne peux concevoir une telle attitude d'un arbitre qui fait déra- per une rencontre. Merci.» Adrien Ferino (Progrès) : «C'est une victoire dure, mais qu'elle est pré- cieuse après la défaite imméritée contre le F91! L'arbitre a compliqué les choses en sortant des cartons un peu n'importe comment des deux côtés. Après l'ouverture du score, on a déroulé également à cause des expulsions de deux joueurs de Käerjeng. On a gagné un derby et c'est important, le jour de l'anniversaire de ma maman.»

Powered by azurCMS