news

Rougeaux et les stats, une histoire d'amour - 11.09.2014

On ne plaisante pas avec les statistiques. Enfin pas Lévy Rougeaux en tout cas. C'est vrai qu'avec les statistiques, il y a ceux qui font semblant de ne pas s'y intéresser, ceux qui s'y intéressent de manière obsessionnelle façon joueur de NBA, et ceux qui y jettent un oeil très régulièrement par passion. Rougeaux fait partie de la troisième catégorie. Sa polyvalence ne lui O permet pas d'avoir des statistiques folles, «et puis, je ne suis pas un véritable attaquant», estimet-il. Auteur de trois buts et d'une passe décisive après cinq journées cette saison, le joueur est le mieux placé pour évoquer son incroyable polyvalence : «C'est pas dur, il n'y a que trois postes auxquels je n'ai jamais joué : les deux défenseurs centraux et arrière gauche. J'ai joué défenseur droit avec Amodio, numéro 6 avec Bossi, numéro 10 et milieu gauche sous Allieri, essentiellement ailier droit quand Jacques Muller était mon entraîneur. » Pourquoi Rougeaux est-il tant intéressé par ses statistiques? «J'ai 29 ans, c'est ma huitième saison en Division nationale, j'ai envie de savoir un peu où je me situe

», consent-il. On a épluché ça pour lui.

2007/2008 (Jeunesse) DN : 23 matches, 6 buts, 7 passes

2008/2009 (Jeunesse) DN : 9 matches, 1 but, 4 passes

2009/2010 (Jeunesse) DN : 17 matches, 2 buts

2010/2011 (RFCU) DN : 26 matches, 10 buts, 5 passes

2011/2012 (RFCU) DN : 19 matches, 2 buts, 4 passes

2012/2013 (Progrès) DN : 22 matches, 7 buts Barrage : 1 match, 1 but

2013/2014 (Progrès) DN : 24 matches, 8 buts, 2 passes

2014/2015 (Progrès) DN : 5 matches, 3 buts, 1 passe



Total : 146 matches 40 buts, 23 passes


Powered by azurCMS